Mahafaly Solonandrasana Olivier Jocelyn prouve son « innocence »

| 0
Mahafaly Solonandrasana Olivier Jocelyn prouve son « innocence »
Suite aux « accusations » de certains titres par rapport au permis et cartes grises biométriques, le candidat d’Orimbaton’iMadagasikara a brandit les preuves de son innocence par l’intermédiaire de son Directeur de campagne Mr Éric Rajaonson le 05 octobre 2018 à Soanierana.
Le changement des permis de conduire et des cartes grises en documents biométriques, plus précisément en documents sécurisés fut l’initiative du prédécesseur de Mahafaly Olivier au poste de Ministre de l’Intérieur. Copies de la convention de 2013, renouvelée en 2014 à l’appui, la signature de Florent Rakotoarisoa figure sur ces conventions avec l’entreprise CETIS filiale d’une boîte slovène et représentée à Madagascar par Éric Rajaonary. Seul l’avenant de 2016 a été signé par Mahafaly Solonandrasana Olivier.
L’idée en soi est bonne. Le changement vise la réduction de l’usage des faux documents et par ricochet la réduction des accidents de la route. De plus, le permis de conduire est un des documents usuels de voyage. Il est alors pertinent d’être à jour par rapport aux pratiques internationales. Mahafaly a ainsi respecté le principe de continuité de l’Etat.
Malencontreusement, le prestataire n’a pas assuré la qualité de ces produits et services. Mahafaly Olivier s’en est rendu compte après les plaintes de nos compatriotes fouillés ou ayant voulu faire valider leurs permis à l’étranger.
Aussi Mahafaly Olivier a mis en demeure l’entreprise CETIS à deux reprises cette année pour manquement aux obligations dans le cadre de la convention suite aux ruptures de stocks, causes des grognes des usagers récemment.
CETIS devrait assumer ses responsabilités et pourquoi pas adopter les mesures nécessaires pour remédier à ses manquements.
Éric Rajaonson, n’aurait jamais soutenu ni cautionné le candidat numéro 22 sans s’être assuré de la non implication de cet ancien ministre dans cet affaire. Aurait-il voulu résilier la convention si il y dispose une once d’intérêt financier?